mercredi 25 juin 2008

Paris vu par Vivien

Vivien, Saint-Denis

Je connais surtout le XVIII ème arrondissement où j’ai habité. J’adore Paris ! Les quartiers que je préfère, c’est Opéra, les Champs-Élysées, des quartiers touristiques, les plus animés...
Quand on me demande où j’habite, je réponds dans le 93 à St-Denis. Et là, en général tous les préjugés sur le 93 ressortent… Mais cela ne change pas pour autant mon attachement à Paris et le fait que je me considère comme un parisien car je suis né et j’ai grandi à Paris avant de vivre à St-Denis. J’habite à Saint-Denis mais quand on me demande d’où je suis, je dis toujours que je suis parisien. Ce qui me gêne dans Paris, ce sont ces inégalités sociales. C’est pour ça que Paris est pour moi à la fois une ville de lumière et une ville sombre… J’aimerais bien montrer ces deux côtés-là et j’espère que ça ressort dans les premières photos que j’ai faites. J’aime bien le mouvement avec les gens, le tourbillon humain de la ville. Et puis aussi des choses plus calmes mais qui me parlent : une inscription sur une façade par exemple… Je n’ai pas d’appareil photo et je suis très content de découvrir ça, même si j’ai parfois l’impression de passer pour un riche avec l’appareil qu’on nous prête ou que le gars à côté de moi est en train de faire une meilleure photo ! Dans le cadre de ce projet de rencontre entre Paris et La Banlieue, je me suis préparé comme un espion photographe, prêt à partir pour plusieurs missions dans différents lieux de Paris qui auront pour objectifs :
- Vous donner à voir les plus belles photos possibles de mes différents parcours dans Paris
- Vous faire partager mes impressions sur les différents lieux visités et explorés dans Paris
- Vous faire vivre mes missions et mon travail d’espion photographe comme si vous y étiez avec moi
Mes missions seront réalisées avec
- Un appareil photo
- Un stylo
- Un bloc note
Tout ce travail sera réalisé seul, dans la plus grande discrétion possible. Quelles que soient les difficultés rencontrées, j’aurai pour principe de ne jamais :
- m’écarter de mes missions
-dévoiler à l’avance mes missions et le projet auquel elles appartiennent.
Mon premier jour de mission a eu lieu le lundi 9 juin 2008.

Mon itinéraire a été le suivant :
Départ de St-Michel en plein cœur de Paris sur le parvis de Notre-Dame, les quais, le quartier St-Michel, La Sorbonne, Le jardin du Luxembourg. Une sacré mission !!!

En étant dans le cœur de Paris je n’ai eu aucune difficulté à prendre les photos que je voulais. J’étais dans des quartiers touristiques et j’ai pu opéré en toute discrétion. La seule difficulté a été de prendre des photos de qualité sachant que c’était ma première expérience d’espion photographe. A travers le viseur, j’ai pu savourer encore plus la beauté de Paris. Car j’ai pu en apprécier tous les détails, mieux qu’à l’œil nu. Pour être un bon photographe, « un photographe de qualité », il faut être très perfectionniste en faisant attention à tous les détails pouvant composer une photo. Il faut être très observateur.
Mes photos préférées de cette balade, ce sont les deux photos au jardin du Luxembourg avec la fontaine. Pour moi, le jardin du Luxembourg est magnifique pour la photographie.

Les Missions de Vivien – Chapitre 2

Mon deuxième jour de mission a eu lieu mardi 10 juin dans le quartier des halles.Vous ne savez pas où est le quartier des Halles? Le quartier des Halles se situe dans le 1er arrondissement de Paris à la station de RER Châtelet-les Halles. D’abord, j’ai silloné les sous-sols du RER au Forum des Halles, le grand centre commercial construit sur les anciennes halles de Paris. Puis j’ai visité les jardins du Forum. Je me suis promené ensuite dans les rues avoisinantes et j’ai terminé mon parcours devant la bibliothèque Georges Pompidou. Dans ce quartier, j’ai compris pourquoi Paris est la capitale de la mode ! Il y a tous les styles de looks possibles : gothique, hip hop, fashion, tecktonik…
J’ai observé aussi une grande diversité culturelle, avec des gens de toutes les origines, des Parisiens comme des habitants de la banlieue. Et puis j’y ai retrouvé le romantisme de Paris car il y a plein de superbes endroits pour flirter quand on est amoureux…
Ce jour-là, il y a eu des grèves importantes dans les transports parisiens. Les trains étaient rares. Sur les quais, les gens se montraient un peu agressifs. Pour moi, la photo qui raconte le mieux l’atmosphère électrique de cette journée, c’est la photo dans le couloir de la station de RER Châtelet-Les halles où on voit une foule pressée circuler sous les panneaux indicateurs du métro, ligne 4.

Vivien Boyi-Banga

Pour voir ma galerie photo, cliquez sur le lien ci-dessous :
http://picasaweb.google.com/backstreetprod/ParisVuParVivien



3 commentaires:

Anonyme a dit…

Comment est-il possible qu'un espion photographe ne se fasse pas remarquer par la fameuse brigade des parisiens perspicaces ?
Quelles seront vos autre missions ?
En tout cas, si vous revenez dans mon quartier (je suis du 18ème) je suis sûre que j'arriverai à vous démasquer.

Signé Fantomette

Miss Sefyu a dit…

sisi larticl de vivivivivien c le meilleur !! ak lé couloir du métro sa fé style mdr !! hey représente le 94 villiers sisi mdr !! bsx

Anonyme a dit…

Franchement ce blog est excellent
Le meilleur projet sur paris et la banlieue qui ait jamais été fait.
Parmi tous les photographes vous êtes sans hésiter le meilleur de tous puisque vos photos sont les meilleurs et vous êtes un espion photographe
Vivement la suite "des Missions de Vivien" en espérant vous démasquer un jour à Paris pendant une de vos missions